Qu’est-ce que le Hoodia ?



Le désert du Kalahari, dans de sud de l’Afrique, est un environnement difficile où vivent les Bochimans. C’est toujours une bataille pour rester en vie avec des températures extrêmes (chaleur caniculaire le jour, températures glaciales la nuit), très peu d’eau et une pénurie de gibiers dans cett région difficile. La faim est un état assez commun chez ces personnes, mais elles ont découvert un moyen de réprimer les crampes d’estomac lors d’une expédition de chasse : mâcher la pulpe des tiges de la plante de Hoodia.
Il existe quelques espèces différentes de Hoodia mais celle utilisée dans la préparation des coupe-faim est le Hoodia gordonii qui se trouve dans la région du sud de l’Afrique. Bien que ce Hoodia ressemble un petit peu à un cactus, jusqu’à l’extérieur piquant, il s’agit en fait d’une plante. C’est probablement la faim qui a poussé les Bochimans à essayer de manger ce qui ne ressemblait pas vraiment à une plante très savoureuse, surtout lorsque les fleurs sentent la viande avariée. Indubitablement, après une expérience désespérée, il s’est avéré que les fringales diminuaient et que les personnes du groupe pouvaient continuer leur recherche de nourriture plus facilement. Le hoodia gordonii peut aider à couper la soif.
Lors d’une expédition anthropologique dans le désert du Kalahari en 1937, les chercheurs européens ont découvert que les objets de leur étude, les Bochimans, utilisaient le Hoodia pour couper leur faim. Cependant, ce n’est qu’après plusieurs décennies que les recherches sur cette plante sont vraiment devenues des recherches sur le pouvoir de cette plante pour aider à perdre du poids. Les expériences sur les animaux ont semblé produire des résultats positifs, et des tests plus poussés ont isolé un ingrédient appelé P57. Bien que l’on ait pensé dans un premier temps que le Hoodia était simplement détruit par le métabolisme du corps, on a découvert depuis, qu’il va dans la circulation sanguine, ce qui lui permet d’agir sur les composés chimiques du cerveau.
Même si les bénéfices du Hoodia en tant que coupe-faim et produit de perte de poids, n’ont pas fait l’objet d’essais scientifiques rigoureux, les études sur les qualités de cette plante sont en cours. Les expériences avec les rats ont montré que les animaux qui avaient reçu du Hoodia, mangaient moins que ceux qui n’en avaient pas reçu. On pense que l’ingrédient actif du Hoodia, le P57, affecte l’ATP (adénosine triphosphate) pour provoquer la perte d’apétit. Briser le cycle des crampes d’estomac et des fringales lorsque vous êtes au régime, est l’une des étapes les plus importantes dans la perte de poids. On pense que les compléments à base de Hoodia peuvent aider à atteindre une perte de poids raisonnable. Des essais informels sur des personnes qui devaient perdre du poids ont montré que ceux qui prenaient du Hoodia mangeaient moins que ceux qui prenaient un placebo.